vendredi 21 septembre 2018

PLAN PREFECTURE NOUVELLE GENERATION, DEMATERIALISATION DES TITRES : MEME LE DEFENSEUR DES DROITS SE FACHE !


Il n'y a pas que la CFTC-MI qui critique le PPNG, sa dématérialisation des titres, ses suppressions de guichets dans les préfectures. La très honorable et officielle institution du Défenseur des droits a adressé une nouvelle lettre de remontrance au 1er Ministre (3/09/2018). 

Et le DDD d'expliquer que "l'essor des services dématérialisés au détriment des services d'accueil aux usagers, mais aussi la mise en place de dispositifs contribuant du fait de leur complexité et de la multiplication du nombre d'interlocuteurs, à dissuader les usagers de faire valoir leurs droits, font des personnes en situation précaire, largement tributaires de la solidarité nationale, les premières victimes de ce mouvement."
Ce que la CFTC-MI a toujours traduit par fracture numérique, sociale, territoriale, perte de visibilité et de proximité de l'Etat.

Quand plusieurs institutions, aussi différentes qu'un syndicat et une autorité indépendante, disent la même chose, cela vaut peut-être le coup que les pouvoirs publics tendent l'oreille, non ?

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire