mardi 23 août 2016

BIENTOT DE NOUVEAUX ORGANIGRAMMES DANS LES PREFECTURES

Une circulaire du ministère de l'intérieur (SG / DMAT) du 8 juillet 2016 détermine des "organisations cibles" à partir desquelles les préfectures doivent établir de nouveaux organigrammes. Ces derniers incluront (là où il en existe) les nouvelles plates-formes régionales ou interdépartementales de délivrance des titres et, surtout, devront mettre en évidence le "recentrage vers le cœur de métier des préfectures", pour utiliser le jargon ministériel : renforcement du contrôle de légalité et de l'expertise juridique, gestion locale des crises, coordination des politiques publiques, fraude documentaire.
Les différentes organisations cibles sont disponibles dans l'Intranet de la CFTC-MI (par Intranet du ministère / espace syndical).
La circulaire évoque aussi la "modernisation des relations avec l'usager". Compte tenu de la suppression de l'accueil des publics pour la délivrance des titres, il ne faut y voir, à notre sens, qu'un habillage de communicants pour justifier une vaste opération avant tout destinée à réaliser de substantielles économies, qui risquent de se faire au détriment de la qualité du service rendu à l'usager (lequel est, de facto, renvoyé à son ordinateur - s'il en a un - pour  s'occuper de ses démarches administratives).
Des groupes de travail, dans chaque préfecture, doivent affiner les différents projets d'organigrammes.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire