lundi 14 mars 2016

BOULEVERSEMENT EN VUE DANS LES SOUS-PREFECTURES

Le grand chantier de l'administration territoriale se poursuit ! Le ministre de l'intérieur vient de demander aux préfets, par note du 16 février 2016, de lui faire des propositions (date-limite le 31 mai !), qui pourraient aboutir à des regroupements d'arrondissements, des "rationalisations", une mise en adéquation avec la nouvelle carte de l'intercommunalité, ou encore un repositionnement du personnel des sous-préfectures vers l' "ingénierie territoriale" pour accompagner les collectivités dans leurs missions. 

En parallèle, les sous-préfectures qui faisaient encore de la délivrance des titres (plus de 100) n'en feront plus. D'une manière générale, la baisse des effectifs (sous-préfectures et préfectures) sera sensible dès 2017, plus encore que les baisses que nous avons connues annuellement cette dernière décennie. 

Vous avez dit "ingénierie territoriale" ? Peut-être... Mais peut-être aussi déracinement de la présence de l'Etat dans les territoires, au détriment des usagers, quoi qu'on en dise. 

Retrouvez nos informations complètes dans notre Intranet (accès par l'Intranet du ministère, rubrique espace syndical, confédération française des travailleurs chrétiens).

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire